mardi 1 septembre 2015

Les avis de Marich { 118 } Maudites, tome 1 de Michelle Zink

Série : Maudites
Tome : 1
Auteur : Michelle Zink
Edition : Le livre de poche jeunesse
Nombre de pages : 349
Genre : Fantastique 
Prix : 6,90€
Quatrième: Amalia et Alice sont jumelles. Si elles se ressemblent trait pour trait, tout les sépare. Amalia est droite, douce et sensible : Alice perfide, égoïste et dure. Mais ces différences ne seraient rien sans une malédiction ancestrale, qui condamne Amalia et Alice à se déchirer : la prophétie des Soeurs. L'une d'elle représente la Porte ouverte sur le Mal et ses démons, l'autre est la Gardienne, bouclier de la Sagesse. Le destin des soeurs maudites est-il scellé ? Les apparences sont parfois trompeuses...

Points +
L'univers mis en place
La magie très présente
La prophétie passionnante

Points -
Les scènes brouillons
Le manque de profondeur dans le cadre et les personnages
Les événements mal enchaînés

Maudites est une saga que j’avais découverte il y a quelques années, à la médiathèque municipale. Après une escale chez les gentilles copines, j’ai récupéré ce premier tome afin de relire cette saga qui m’avait tant plu il y a 3 ans. J’ai lu ce livre en une seule journée et je dois vous avouer que je suis déçue d’une part et contente d’une autre. Je vous laisse avec ma chronique !

  Cette histoire débute en 1890. J’avais complètement oublié ce détail et le découvrir au fil de ma lecture a été une surprise très agréable, vu que je suis friande d’histoire se déroulant dans le passé. Lia et Alice sont deux sœurs jumelles. Leur mère est morte alors qu’elles n’avaient que 6 ans et leur père vient de mourir à son tour. Depuis, une étrange marque est apparue sur le poignet de Lia, sans qu’elle sache ce que ça signifie. Après la découverte d’une prophétie, Lia se rends compte qu’elle est coincée dans une malédiction qui subsiste depuis des siècles déjà. Voilà un peu le pitch de cette histoire. Nous suivons principalement Lia qui est un personnage plutôt agréable. On sent qu’elle cherche à faire le bien et elle a un grand cœur. Malgré tous, je l’ai trouvé un peu trop naïve et ça m’a énervée quelque fois. Malgré tout, je la comprends car elle traverse une période difficile et j’aurais du mal à faire face comme elle le fait si j’étais à sa place. Elle est intelligente et pas cruelle, donc ça me va. Alice est son extrême opposé. L’auteur dépeint un personnage cruel, totalement insensible. On dirait qu’elle se fiche de la mort de son père et de faire du mal autour d’elle. Evidemment, je l’ai détesté, comme l’a souhaité l’auteur, je pense. Henry est mon personnage préféré, il est très attachant et son innocence fait du bien dans cette maison remplie de haine et de tristesse. Malgré tous, j’ai l’impression que tous les personnages manquent de profondeur, comme si ils n’étaient pas assez bien travaillés…


  Outre les personnages, on l’époque. Concrètement, l’auteur ne met pas assez en avant le passé et j’ai plus d’une fois eu l’impression d’être 50 ans plus tard ! Il y a quelques idées troubles, pas très précises qui embrument un peu le fond de l’histoire. Il y a un manque évident de profondeur dans le cadre. C’est un livre jeunesse, d’accord, mais il faut quand même qu’il soit approfondi ! Il y a un manoir, ok. Il y a une voiture, soit. Mais je ne sais toujours pas si il y avait des chevaux à l’avant ou i c’était une voiture à moteur (bien sûr je sais très bien que c’est les cheveux, mais rien n’est précisé dans le livre, si qui a tendance à m’énerver). La nostalgie que j’aime tant ne m’a pas traversé l’esprit, alors qu’à chaque roman historique, je suis hyper nostalgique ! Bon, arrêtons à présent les points négatifs. Parlons des points positifs ! Pour une fois, j’ai aimé la romance pas très présente. L’histoire sans romance aurait largement suffit et je suis tout de même contente qu’il y en ait une, sans qu’elle soit trop présente. Sinon, j’aurais pété les plombs depuis longtemps. La prophétie, bien évidemment ! Cette prophétie est très bien travaillée : elle est passionnante, troublante et mystérieuse. Tout pour faire une bonne intrigue. Le roman est palpitant, il se lit tout seul. L’univers m’a passionnée. Pas le cadre, mais l’univers de la prophétie avec la Gardienne et La Porte et tout ce qui s’ensuit. Le roman est passionnant, haletant et l’auteur manie l’intrigue d’une main de maître.


  Dès le début, l’auteur nous plonge dans l’intrigue, digne d’un bon roman young adult. On est direct plongés dans le mystère et dans la magie. La magie est bien présente dans ce tome, et j’ai bien l’impression qu’il y en aura plus par la suite. On apprend à découvrir ce nouveau monde, petit à petit. L’histoire est assez simple, mais l’auteur rajoute, ici et là, des petites graines maléfiques qui compliquent tout l’engrenage et rajoute de la difficulté à notre personnage principale. Tout est envoutant dans le livre. On commence à faire de la résistance, mais en voyant peu à peu le mystère s’épaissir, on se laisse totalement dans les mains de Michelle Zink qui nous transporte dans un autre univers, avec une quête absolument géniale et poignante, qui nous laissera pantois plus d’une fois. Malgré le manque de profondeur, l’histoire est géniale, on rencontre de nouveaux personnages, de nouvelles réponses et beaucoup trop de questions. C’est un tome qui met les bases de la série en place. L’auteur prend son temps avant de déclencher le compte à rebours infernal, qui compliquera tout. Malgré tout, j’ai trouvé que quelques événements s’enchaînaient mal et me semblait trop facile. On a l’impression que l’auteur a envie de faire avancer l’histoire parce que ça l’énerve de rester au même point. C’est parfois trop brutal et pas assez travaillé La fin est traîtresse. L’auteure met tout le paquet là-dedans, espérant nous détruire pour nous repêcher pour la suite. Eh bien, j’en suis ! 



Pour conclure, ce livre est une bonne lecture. Malgré un manque de profondeur évident, des évènements pas assez précis et les scènes brouillons, l’auteur arrive à monter une intrigue époustouflante basée sur des jumelles maudites depuis la nuit des temps. L’une est le bien, l’autre est le mal. Ce tome introduit bien la série et met les bases  des prochaines intrigues en place. J’espère un tome 2 plus travaillé et vous êtes sûr que je continuerai la série !

Ma note: 14/20




4 commentaires:

  1. Déjà que j'avais la flemme de le lire, là j'ai encore moins envie. x) Bonne chronique en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mercii ! :) Effectivement, je ne sais pas si ça te conviendrai de le relire :/

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout ce livre... Tu me donnes envie, même si le cadre manque un peu de profondeur, l'histoire a l'air sympa :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fonce! C'est une super découverte pour ma part :)

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...